En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies

 


 
<Calendrier>
Avril 2017

 

Paroisse Saint-Didier

Autres paroisses du Doyenné

Horaire des messes

Lieux de culte

Actualités

Equipes et mouvements

 

Catéchèse

Aumônerie

Formations, conférences

 

 

Baptême

Confirmation

Eucharistie

Pénitence et réconciliation

Onction des malades

Mariage

Musique liturgique

 

Pastorale de la santé

Funérailles chrétiennes

Solidarité

 

 

 

 

 

 

 

CONTACT
Paroisse Saint-Didier
1 bis rue Aubert
52200 LANGRES

 

Mentions légales © 2013

Thérèse l'Universelle
Date d'évènement : 13/10/2015

 

 

 

13 octobre 2015
Thérèse l'Universelle

 

La « petite Thérèse » touche des milliers de gens dans le monde. Cette personnalité spirituelle traverse la barrière des religions, et même de l’agnosticisme et de l’athéisme.

 

Le message de Thérèse est encore aujourd’hui si parlant car, dans cette nouvelle pièce de Michel Pascal, Thérèse l’Universelle, Thérèse nous livre des éléments de réponse en nous recevant au Carmel de Lisieux par l’imagination et le récit. Elle fait visiter au spectateur les lieux familiers de son désert en lui racontant la vie quotidienne de sa communauté, et ponctue ce tableau vivant d’éléments biographiques relatant son itinéraire spirituel. Elle nous parle de la soif d’absolu dans le monde d’aujourd’hui, nous faisant comprendre que la foi n’est pas une croyance, mais une expérience. Thérèse touche en nous ce qui est plus grand que nous.

 

Dans le monde d’aujourd’hui gagné de vitesse par la folie, le message thérésien de paix et de réconciliation entre les hommes est d’une actualité brûlante.

 

Cette nouvelle pièce sur sainte Thérèse porte sa voix dans le monde d’aujourd’hui par rapport à la foi, aux vocations, à l’universalité du message évangélique : Thérèse nous parle de l’essentiel, ici et maintenant.

 

Car jamais le monde n’a eu tant besoin de spirituel, d’essentiel, d’universel. Que l’on soit chrétien, juif, musulman, bouddhiste ou même athée, Thérèse est la personne qui touche tout le monde. Elle nous enseigne la profondeur de la simplicité, la présence à notre propre vie. Le plus petit acte d’amour, disait-elle, est plus grand que la plus grande des cathédrales. C’est un message qui ne nous ramène pas à des valeurs dogmatiques professées par des hommes, mais à notre valeur, la valeur de l’Homme, qui est universelle. C’est en cela que sainte Thérèse est la personnalité spirituelle la plus rayonnante de la planète ; la plus rayonnante, la plus simple et la plus universelle. Les croyants ont besoin de spirituel, les athées, d’essentiel ; c’est en fait la même chose. Et dans la brutalité de ce monde post-moderne où l’on égorge et l’on tue à tour de bras, où le matérialisme a pris le pas sur toute forme de vie intérieure, et où l’essentiel, vital, est délaissé au profit de l’accessoire, mortifère, le message de Thérèse, en prise directe avec l’actualité, est à (re)découvrir d’urgence : elle nous apprend la différence entre exister et vivre.

 

 

Justine Thibaudat : L’actrice Justine Thibaudat qui joue dans cette pièce Thérèse de Lisieux, offre au public le message thérésien de paix et de réconciliation entre les hommes, alors que le monde d’aujourd’hui a tant soif besoin de spirituel, d’essentiel, d’universel, d’absolu … Elle nous apprend la différence entre exister et vivre

C’est à l’âge de 13 ans que Justine Thibaudat fait ses premiers pas sur scène dans 8 femmes de Robert Thomas. Passionnée de théâtre et de cinéma depuis l’enfance elle poursuit son parcours et intègre trois ans plus tard la troupe de Gérard Philippe au théâtre du Miramar à Cannes.

Portée par ce désir de devenir comédienne elle retourne à Paris et suit les cours de Julien Marcland dans les ateliers de Thierry Hamond. Elle décroche ses premiers rôles dans des courts-métrages et séries TV. Elle continue le théâtre en parallèle et interprète Blanche dans Un Tramway nommé désir de Tennessee Williams et la fille dans Music Hall de Jean-Luc Lagarce.

En 2012, elle décroche le rôle d’Ashley Carpi dans la série Plus belle la vie, un rôle qui la fait connaître au grand public. Elle continue les courts-métrages et le théâtre dans Faust ou l’inconstance de Vincent Doron.

L’année 2013 a été riche en expériences cinématographiques. Elle a tourné dans cinq courts-métrages comme Love Ways de Pascal Jardel. C’est aussi une belle année de présence sur scène avec trois pièces, dont Thérèse l’Universelle de Michel Pascal, jouée à Montréal et à New York. Justine Thibaudat reprend le rôle de sainte Thérèse avec une sincérité de jeu hors du commun.

 

http://thereseluniverselle.net/